Le château du Grand Martigny
L'église Saint-Symphorien de Fondettes
Vestiges du pont antique sur la Loire
Vue générale du bourg (années 1990)
Le centre bourg de Fondettes (début 20e siècle)
Eugène Goüin (1818-1909), le château de la Plaine
Plan du bourg de Fondettes (18e siècle)
L'abbé Grécourt (1684-1743), maison natale

Focus sur la ville de Fondettes (Fundeta)

Fondettes entre dans l’histoire

À la Révolution, la commune de Vallières, qui s’étendait sur 400 hectares de terres et comptait 400 habitants, formait une sorte de triangle dont la base s’appuyait sur le Loire et dont la pointe était tournée vers le nord. Ce triangle séparait en deux la commune de Fondettes.

Dans sa séance du 15 pluviôse an X (4 février 1802), le conseil municipal de Vallières s’inquiète des intentions de la préfecture qui « s’occupe de nouveaux arrondissements de communes » et de l’agrandissement de la commune de Fondettes au détriment de celle de Vallières.

Ces craintes se vérifient, car un décret impérial du 19 nivôse an XIII (5 janvier 1805) réunit les deux communes en une seule, qui portera le nom de « Fondettes-Vallières » et dont le chef-lieu est fixé à Fondettes. Le conseil municipal de Fondettes, qui a tout intérêt à unifier son territoire, a donné un avis favorable à cette fusion, mais les habitants de Vallières (certains du moins) n’y ont pas vu leur intérêt et n’ont pas cessé pendant une quarantaine d’années de protester contre cet acte « arbitraire et nul d’ailleurs comme entaché de violences. »

Plusieurs pétitions ont été signées pendant la première moitié du 19e siècle. La dernière d’entre elles retrouvée, signée par 77 personnes, date de 1842. Les arguments sont toujours les mêmes : selon les habitants de Vallières la fusion « fut le résultat d’une intrigue sourdement ourdie et habilement menée à fin par ceux qui y avaient intérêt. Les habitants et les propriétaires de Vallières n’ont jamais cessé et ne cesseront que quand justice leur sera rendue de protester contre cet acte arbitraire et illégal ». Le rédacteur de cette pétition adressée au ministre de l’Intérieur ajoute qu’« il existe peu de sympathie entre les habitants des deux communes, Fondettes est jalouse de Vallières et la tyrannise […] Vallières a été pendant plus de vingt ans sans être représentée au conseil municipal de Fondettes […] » Les pétitionnaires terminent en sollicitant l’annulation du décret.

 

> Lire la suite

ligne ee

A l'affiche

Affiche pour l'exposition "Trésors et curiosités de Fondettes"

Un événement : l'exposition "Trésors et curiosités de Fondettes".

> en savoir plus


Actualités

Nouveau local pour l'association Fundeta

Un nouveau local pour l'association : FUNDETA entre en gare.

> en savoir plus !


Agenda
Du 16 au 28 juin : exposition "Trésors et curiosités de Fondettes".
> en savoir plus !


Inter/actions
Vous pouvez contribuer à enrichir les archives de Fondettes.
> en savoir plus