Nouveauté : les mémoires de Louis Marchand des Raux, “Une jeunesse fondettoise et tourangelle”.

L’association a découvert il y a quelques années Louis Marchand des Raux, né en 1902 à Fondettes, jardinier et peintre de talent. Une rue de Fondettes porte désormais son nom. Mais si le personnage est étonnant à plus d’un titre, il a aussi, lui le petit paysan illettré, écrit ses mémoires. Fundeta a choisi d’éditer ce qui concerne son enfance à Fondettes jusqu’à la 1ère guerre mondiale et sa jeunesse en Touraine où il va découvrir ses deux passions le jardin et la peinture. C’est un témoignage inédit de la la vie quotidienne d’un enfant fondettois au début du 20e siècle. Ce texte est annoté par Jean-Paul Pineau et complété par la biographie de l’auteur.

Le livre est en vente à notre permanence du lundi matin, à l’espace culturel du Leclerc et au tabac-presse du Lycée . Vous pouvez aussi le commander sur le site et nous vous l’adresserons par voie postale.