Les mémoires de Louis Marchand des Raux, “Une jeunesse fondettoise et tourangelle”.

Les mémoires de Louis Marchand des Raux, “Une jeunesse fondettoise et tourangelle”.

L’association a découvert il y a quelques années Louis Marchand des Raux, né en 1902 à Fondettes, jardinier et peintre de talent. Une rue de Fondettes porte désormais son nom. Mais si le personnage est étonnant à plus d’un titre, il a aussi, lui le petit paysan illettré, écrit ses mémoires. Fundeta a choisi d’éditer ce qui concerne son enfance à Fondettes jusqu’à la 1ère guerre mondiale et sa jeunesse en Touraine où il va découvrir ses deux passions le jardin et la peinture. C’est un témoignage inédit de la la vie quotidienne d’un enfant fondettois au début du 20e siècle. Ce texte est annoté par Jean-Paul Pineau et complété par la biographie de l’auteur.

Le livre est en vente à notre permanence du lundi matin, à l’espace culturel du Leclerc et au tabac-presse du Lycée . Vous pouvez aussi le commander sur le site et nous vous l’adresserons par voie postale.

Le numéro #6 des Cahiers de Fundeta est paru !

Le numéro #6 des Cahiers de Fundeta est paru !

Au sommaire de ce numéro, on trouve trois biographies de Fondettois d’adoption :
– « Claire Oberge-Sanzay, une figure de la Résistance », par Évelyne Chastel ;
– « Robert Reichenstein, un artiste trop discret », par Jean-Paul Pineau ;
– « Charles Richard de Butré, un physiocrate à la closerie de Chevalette », par Jean-Paul Pineau ;
ainsi qu’une étude sur une des principales activités des Fondettois dans les siècles passés :
– « Vignes et vignerons à Fondettes, sous l’Ancien Régime et jusqu’au début du XX siècle », par Évelyne Chastel.

L’acquisition de ce cahier n°6 peut se faire dès à présent et des différentes manières habituelles :
– soit lors des permanences au local de Fundeta (1 av.du Général de Gaulle), tous les lundis, de 10 h à 12 h, ou à l’occasion des conférences organisées par l’association ;
– soit dans les librairies-presse de Fondettes (Maison de la presse Le Lycée, rue Inglessi, ou Point Culturel Leclerc, rue Jean-Jaurès) ;
Il peut être aussi adressé par correspondance (voir modalités sur le site fundeta.fr).

Sur les traces des moulins de la Choisille et de ses affluents

Sur les traces des moulins de la Choisille et de ses affluents

Le dimanche 29 mai à 17h00 dans la salle Petrucciani – centre culturel de l’Aubrière à Fondettes, Evelyne Chastel vous fera découvrir ce patrimoine désormais méconnu, des anciens moulins hydrauliques qui pendant tout l’Ancien Régime, ont fonctionné sur La Choisille et ses affluents.
Sur la portion de quatre kilomètres qui sépare St Cyr et Fondettes, il y avait à l’origine neuf moulins de part et d’autre de la rivière et de ses affluents, la petite Choisille, le ruisseau de St Roch, le ruisseau de Taillé et le Boisseau dont trois localisés à St Cyr.